Villages et cités de caractère de Lozère (48)

Séjour dans les villages et cités de caractère de Lozère

Ponctués de pittoresques hameaux et de villages de caractère, l'Aubrac, la Margeride, les gorges du Tarn et de la Jonte, les Causses et les Cévennes, sont autant de grands espaces sauvages et authentiques à parcourir à pied, à cheval ou en VTT, le long des innombrables chemins et sentiers qu'offre la Lozère pour vos vacances.

Retrouvez les sites touristiques à visiter dans les villages et cités de caractère de Lozère: ses parcs de loisirs, ses musées, son patrimoine historique, naturel et religieux. Nous vous proposons de découvrir cette région lors de séjours à thème en tout inclus. Offrez-vous une pause nature avec ces séjours touristique en tout inclus, Un séjour avec activitée pour tous, vous êtes seul(e) en famille monoparentale ou un groupe d'amis : célibataires ou séniors solos ou en couple.

Partez à leur découverte...

Visite des villages de caractère de Lozère

Paradis des amateurs de nature et de tranquillité, la Lozère, ancienne province du Gévaudan dans le Languedoc-Roussillon, localisée au coeur du Massif central, abrite des paysages exceptionnels, à la fois variés et préservés, faisant le bonheur des amoureux de la randonnée pendant leurs séjours.

Depuis Ispagnac, les gorges du Tarn sont parsemées de hameaux et villages de caractère typiques  : Quézac, Montbrun, Castelbouc, La Malène, Les Vignes, Le Rozier, sans oublier Sainte-Enimie, petite cité moyen-âgeuse, chargée de légendes.

Castelbouc et son chateau en Lozère guide touristique de la Lozère Languedoc-RoussillonUn peu au nord de la vallée du Lot, on peut y rattacher Marvejols, petite cité historique, véritable porte vers la Lozère du nord, l'Aubrac et la Margeride. Frontière d'eau entre les Cévennes et les Causses d'un côté, la Margeride et l'Aubrac de l'autre, la vallée du Lot est une zone géographique centrale aux accents méditerranéens

Lors de votre exploration des villages de caractère de Lozère, c'est un petit patrimoine qui raconte la vie des hommes.

L'organisation de la vie rurale est restée sur le mode collectif jusqu'à un passé assez récent. Et chaque village est doté d'un point d'eau alimentant hommes et bêtes, éventuellement d'un lavoir, permettant aux habitants de se retrouver, tout comme le four banal où pains et fougasses sont cuits une fois par semaine.

Comme pour l'habitat, les matériaux diffèrent selon la région, avec quelques particularités : les lavognes, sur le Causse, remplacent les fontaines. Ces dépressions en cuvette se trouvent sur une couche d'argile, imperméable et recueille l'eau de pluie. Les ferradous ou métiers à ferrer les animaux de trait sont construits en bois ou en pierre. 

Des programmes européens ont permis la rénovation de ces petites constructions tombées en désuétude, lorsque la mécanisation s'est développée. Les tracteurs ont remplacé boeufs et chevaux, les tournées des boulangers ont sorti les villages de leur isolement et de leur fonctionnement en auto-suffisance. Les fours sont alors réutilisés ponctuellement pour l'organisation de fêtes du pain, retrouvant ainsi leur fonction sociale.

Sur le mont Lozère, des clochers de tourmente servaient de repères en hiver lorsque les tempêtes de neige rendaient toute orientation difficile. Spécialité typiquement lozérienne, ils ne sont pas si anciens puisque leur construction remonte au début du XIXe siècle. Ces édifices protégés par les Monuments Historiques depuis 1991, sont au nombre de cinq.

A Oultet, aux Sagnes, à Auriac, Serviès ou à la Fage, on les trouve localisés dans des habitats dispersés où la tourmente pouvait être véritablement dangereuse. Outre leur utilité spatiale, ils avaient un intérêt religieux, souvent dédiés à la Vierge comme à Oultet, ou portant une croix.

L'abondance des cours d'eau a également favorisé l'implantation de moulins, servant à produire farine, huile ou d'alimenter de petites scieries. Certains ont été restaurés et transformés en gîtes ou résidences secondaires, beaucoup ont disparu.

En Cévennes les murets de pierre sèche ont délimité les terrasses, ou bancels, permettant de cultiver les sols malgré la pente. Au nord, le granite délimite les parcelles par des murs ou des piquets de granit.

 
 

Les coups de cœur de séjour touristique en France en Lozère

Hébergement :

Restauration :

Visiter les villages et cités de caractère de Lozère

Découvrez les lieux touristiques du Languedoc-Roussillon

Visiter les villages et cités de caractère en France

Information touristique des villages de caractère de Lozère

 

Parcours et itinéraire touristique des villages de caractère de Lozère

 

Patrimoine architectural dans les villages de caractère de Lozère

L'architecture rurale en Lozère dépend étroitement du milieu. Les matériaux, uniquement de la pierre, varient naturellement selon les régions, mais on retrouve des caractéristiques communes  : construction en pierres sèches ou jointements à la chaux, linteaux d'un seul bloc, petites ouvertures, planchers de bois adaptés à l'environnement : pin au nord, chataîgnier dans les Cévennes...

Sainte Enimie Plus beau village de France guide touristique de Lozère Languedoc-RoussillonEn Aubrac et Margeride, on suit deux modèles d'implantation : en ligne, ou en L. L'étable et le logis au rez-de-chaussée sont dans le prolongement l'un de l'autre. L'habitation reçoit une grande salle commune qui profite de la chaleur dégagée par l'étable et se voit dotée d'une imposante cheminée, le cantou, où des niches aménagées permettaient de garder au sec certaines provisions, comme le sel.

Une arrière cuisine, la patouille, sert de cellier. Il n'est pas rare de trouver également un puits, moins fréquemment un four à pain. A l'étage, les cloisonnements en bois dessinent les chambres, placards et lits-clos. Au-dessus des chambres, le grenier où sont conservés les grains ainsi qu'un espace aménagé pour le séchage de la charcuterie, le charnier.

Côté exploitation, au-dessus de l'étable, se trouve le fenil ou la grange, d'une grande hauteur sous toît, avec le plus souvent une charpente en arbalétrier. La couverture est faite de lauzes épaisses, souvent patinées par la mousse, couleur rouille, qui s'y installe. Entre l'Aubrac et la Margeride, seul l'emploi des pierres diffère : basalte en Aubrac, granite en Margeride.

Sur le Mont-Lozère, les constructions sont encore en granit mais les lauzes remplacées par un toit de chaume sont encore visibles dans les habitations gérées par l'écomusée du Mont-Lozère. L'inclinaison du toit toujours à deux pentes augmente avec l'altitude, en raison de l'enneigement et de l'importance des précipitations.

Saint hilaire de lavit Guide du tourisme de la Lozère Languedoc-RoussillonEn Cévennes, la maison est généralement construite dans le sens de la pente, le mur pignon ouvert sur la vallée. En raison du peu de place disponible au sol, les agrandissements se font en hauteur, certaines habitations atteignent cinq à six niveaux. A sa base, la maison est faite en encoches dans le rocher. Le sous-sol à demi-enterré abrite la cave, la bergerie et la chèvrerie parfois voûtées.

Au-dessus, se trouve la salle commune et dans les niveaux supérieurs, les magnaneries, le grenier et fenil, le garde-manger, le tout accessibles de plain-pied par la pente. La construction en petit appareillage de schiste est souvent agrémentée d'une treille.

Sur le Causse, le calcaire est roi, le bois rare. C'est pourquoi, dans la construction traditionnelle, on ne trouve pas ou très peu de poutres ou charpente. L'utilisaton de la voûte de pierre est préférée.

Le rez-de-chaussée qui abrite la bergerie, afin aussi de profiter de la chaleur animale, est bâti d'une voûte cintrée, souvent très plate, permettant d'atteindre une assez grande largeur, généralement recouverte d'un dallage de pierres servant ainsi de sol à la pièce d'habitation. Les deuxième et troisième niveaux de la maison sont recouverts d'une seule et même voûte.

Celle-ci, en arc brisé, permet d'obtenir un grand volume divisé par des planchers, afin d'y aménager les différents étages. Dans la région du Massegros, quelques maisons dites "aragonaises"sont dotées de beaux porches à arcades.

Dans les Gorges, le rez-de-chaussée abrite la cave avec le pressoir et les tonneaux ainsi que les fruits et une citerne. Jouxtant la cave, on trouve l'écurie abritant un âne et la bergerie. A l'étage se trouve l'habitation proprement dite, identique à celle du Causse, précédée d'un perron. Au-dessus, sous voûte, ou parfois sous charpente de bois, se trouve le grenier.

Mende et la Vallée du Lot on une particularité architecturale avec les toitures" à la Philibert Delorme", (architecte du XVIe s, qui a créé cette technique, employant du bois court, donnant aux toitures l'aspect des coques de bateau renversées). Ces toitures ont l'avantage de ménager un espace vaste pour les combles, utilisé notamment pour stocker le foin. Ce type d'architecture a été utilisé au début du XIXe s.

Pour Paraître dans notre guide touristique des villages de caractère de Lozère

Commune, office de tourisme, simple particulier...

Nous recherchons des correspondants pour mettre en valeur les villages pittoresques des régions, villages de caractères, plus beaux villages... (photos et descriptions) sur notre site www.sejour-touristique.com. Si l'idée vous séduit, utilisez la rubrique contact sur le site.

Troupeau de moutons de race Lacaune sur le causse Mejean Guide touristique de la Lozère Languedoc-Roussillon

Devenez partenaire si vous êtes professionnel !

Demander des renseignements via notre formulaire de contact, découvrez le détail de nos prestations et les modalités d'inscription dans notre guide touristique ! 

Soyez vu : Dans nos pages, Sur l'agenda, sur l'Annuaire,  Présentez votre entreprise sur notre blog,

Votre hébergement sur nos pages. - Participez au forum.

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise de Lozère

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise.

Vous organiser une manisfestation, un événement, une fête, Proposez vos sorties locales, choisissez le type d'activité (rando. soirée dansante...) sur notre « Agenda ».L'inscription et l'utilisation du site sont 100% GRATUITES et ILLIMITÉES voir les conditions d'Utilisations du site.

Cordialement

Une place de choix pour votre etablissement, prenez contact avec nous !

Découvrez des séjours touristiques dans la Lozère

Aucun produit à afficher

Découverte touristique des villages de caractère de Lozère

Pour vous accompagner et vous guider de façon plus claire dans votre découverte des villages de caractère de Lozère, nous avons sélectionné plusieurs site, vous pouvez trouvez aussi des informations touristiques, des sites et adresse via notre annuaire touristique : "en savoir plus"

Si vous aussi, vous connaissez un site internet digne d'intérêt sur la région, vous pouvez l'inclure.

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir les villages de caractère de Lozère  avec notre guide touristique lors d'un séjour à la carte. Prenez contact pour des informations sur les séjours touristiques

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir nos régions lors d'un séjour de vacances ou autre. Offrez-vous une pause nature avec des séjours touristique en tout inclus, Un séjour avec activitée pour tous, vous êtes seul(e) en famille monoparentale ou un groupe d'amis : célibataires ou séniors solos ou en couple.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 06/11/2016