Lot patrimoine et histoire (46)

Patrimoine, monuments et sites touristiques du Lot

Quoi faire dans le Lot ? Séjour touristique en France dans ses pages énumères les lieux avec des classifications touristiques officielles aux alentours et d'autres lieux d'intérêt à visiter dans le Lot dans le Midi-Pyrénées qui devraient servir d'inspiration si vous êtes en vacances. Notre guide du patrimoines et de l'histoire du Lot  à pour but de vous faire découvrir les monuments, le patrimoine et l'histoire du Lot .

Le célèbre chemin de Saint-Jacques-de-Compostelles, un patrimoine exceptionnel et des traditions bien vivante, le Lot accueille le visiteur en proposant "une surprise à chaque pas". Le territoire lotois est autant disparate que complexe.

Des traditions culinaires aux chansons occitanes, du petit patrimoine architectural aux grands personnages historiques ; le Lot propose un éventail culturel si riche que même en arpentant chaque chemin, chaque ruelle... vous ne parviendrez jamais à en faire complètement le tour pendant vos vacances.

Riche de son passé rural et de part la pauvreté de ses sols en terre végétale, le Lot possède un nombre important de murets et de cazelles en pierre sèche. Il est aisé d'en trouver ça et là, au détour de routes et de chemins.

C'est sur les causses de Gramat et Limogne-en-Quercy que l'on rencontre les plus beaux murs en pierre sèche servant à délimiter les différentes parcelles de pâturage ou le cas échéant de culture lorsque celle-ci est permise. Faisant partie intégrante du paysage lotois, la cazelle est une construction en pierre provenant de l'épierrage d'une parcelle afin de la rendre cultivable ; les sols du Quercy offrant peu de terre végétale sur une roche quasi affleurante.

La construction de ces abris est remarquable car ne faisant intervenir aucun mortier, un simple calage de pierres permet d'édifier le mur et le toit. Diverses formes sont envisageables et certaines peuvent atteindre plusieurs mètres de diamètre et de hauteur. De belles séries de cazelles sont même visibles comme le long de la D14 en remontant de Marcilhac-sur-Célé.

Autres constructions appartenant au patrimoine rural du Lot : les pigeonniers. Ils ont une forme plus variées : à simple pan, à toit de lauzes, accolés au bâti ou construits seuls, à base carrée ou ronde, ou encore sur piliers, ils témoignent de la forte croissance économique et agricole qu'a connue le Lot au XIXe siècle. Avoir un pigeonnier était le gage d'une production de viande de pigeon et de colombine et marquait le pouvoir de son propriétaire.

Architecture militaire du Lot

 

Architecture religieuse du Lot

 

Ouvrages d’art du Lot

 

Les coups de cœur de séjour touristique en France dans le Lot

Hébergement :

Restauration :

Visiter le patrimoine et les monuments du Lot

Découvrez les lieux touristiques du Lot

Visiter le patrimoine et les monuments de Midi-Pyrénées

Informations touristiques du Lot

 
 

Histoire du Lot

Le département du Lot a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir de la province du Quercy, faisant partie du gouvernement de Guyenne. Il était alors beaucoup plus étendu qu'aujourd'hui vers le sud, incluant notamment la ville de Montauban, mais fut amputé d'environ un quart de sa superficie au moment de la création du département de Tarn-et-Garonne en 1808.

Façonnée par bien des événements, l'histoire lotoise se révèle passionnante et a marqué le paysage durablement. On retrouve les vestiges de ce passé au hasard des ruelles cadurciennes par exemple. Pour comprendre les paysages et l'âme lotoise, il faut alors plonger dans son passé tumultueux.

Préhistoire

La région du Quercy, comme le Périgord voisin, a été choisie par l'homme voici des millénaires. Dans la pénombre des parois des grottes de Cougnac et de Pech Merle, au milieu des superbes stalagmites et stalactites, des dessins tracés pour l'éternité. Par petites touches, un peu d'ocre, de noir, un oeil apparaît, une patte, une crinière...

Ces premières esquisses datent de 25 000 ans avant notre ère. Et n'ont pourtant rien perdu de leur troublante beauté. On trouve également en abondance des dolmens, notamment entre Cajarc et Gréalou, à Padirac, à Prayssac, certes moins imposants qu'en Bretagne, mais tout aussi intéressants. Ces monuments funéraires en très gros blocs (mégalithes) ou en assemblage de pierres plates remontent à une période située entre 2500 et 1500 avant J.-C.

Le réseau des Paléonautes

Avez-vous envie... de plonger au coeur d'authentiques scènes de vie jurassique ? De vous rendre dans les premières galeries d'art de l'humanité ? D'écouter la fabuleuse odyssée des climats et des paysages ? De mettre vos pas dans les traces de nos ancêtres d'il y a 25 000 ans ? De contempler des pièges à fossiles de plus de 600 espèces animales ? De vous initier aux techniques de fouilles ?

Alors suivez le réseau des Paléonautes, un réseau unique en France créé en 2012.

Les Paléonautes proposent dans le Lot et le Quercy des visites, des activités festives et de découverte autour d'authentiques traces préhistoriques et paléontologiques. Mêlant rigueur scientifique et poésie, anecdotes et récits, les Paléonautes cherchent à rendre accessible aux petits comme aux grands l'histoire de l'évolution et les grandes questions de notre humanité par des sentiers détournés.

Lieux pédagogiques par excellence, ils contribuent également à une meilleure compréhension des techniques et métiers de l'archéologue et du paléontologue, proposant une culture scientifique accessible à tous.

Les membres participant au réseau des Paléonautes : les grottes de Cougnac (Lot) et Foissac (Aveyron), le Centre de Préhistoire du Pech Merle (Lot), la Plage aux Ptérosaures (Lot), le musée de l'Homme de Néandertal, La Chapelle-aux-Saints (Corrèze), la Maison du Piage (Lot), l'Archéosite des Fieux (Lot), les Phosphatières du Cloup dAural (Lot).

Antiquité

Le Quercy correspond au territoire autrefois occupé par le peuple gaulois des Cadurques ou Cadurci qui forma après la conquête romaine la civitas gallo-romaine du même nom. Ce peuple celte y pratique l'élevage et le commerce. Ils subissent l'occupation romaine qui va laisser bien des traces visibles aujourd'hui encore  : les oppidums, ou agglomérations gauloises, situés sur les hauteurs de Luzech, de Vayrac, de Capdenac-le-Haut

Au début de notre ère, les Romains fondent une ville " Divona Cadurcorum " qui deviendra Cahors. Organisée selon un plan régulier, elle a révélé les traces de son opulence : théâtre, temple circulaire, grands thermes publics, mosaïques, et, tout récemment, amphithéâtre. La richesse de la ville antique provenait sans doute de son emplacement au croisement de voies de communication, du commerce du vin et de la toile de lin et d'une importante activité agricole et artisanale.

Les peuples " barbares " vont déferler ensuite sur le pays quercinois. Les Wisigoths, après s'être emparés de Rome en 410, prennent possession de toute l'Aquitaine qu'ils vont administrer durant près d'un siècle. Le Quercy tombe entre les mains du roi Euric, devenu seul maître d'un royaume qui s'étend jusqu'en Espagne.

Après la défaite de leur roi Alaric II, battu par Clovis à Vouillé près de Poitiers en 507, les Wisigoths doivent céder la place aux Francs. A la mort de Clovis en 511, son royaume est partagé entre ses fils. L'Auvergne, dont le Quercy, est dévolue à Théodebert Ier. La région connaîtra également les invasions des Arabes et des Normands.

A l'avènement de Charles Martel en 714, le Quercy fait partie du duché d'Aquitaine ou de Gascogne, puis du royaume carloman lors du partage effectué entre ses fils par Pépin le Bref en 768. Trois ans plus tard, à la mort de Carloman, son frère Charles, le futur Charlemagne, récupère le royaume fraternel et, en 781, fait couronner son fils Louis roi d'Aquitaine. Pendant près d'un siècle et demi, la France va se morceler en régions autonomes.

Moyen-âge

Au Moyen Age, le système féodal se met en place. Les abbayes se développent dans toute la région : Carennac, Calès, Figeac...  de même que les châteaux et les monastères. Souillac est fondé par des moines bénédictins qui assèchent les marécages " souilh ". Cahors va subir la croisade des Albigeois menée sur ordre du pape Innocent III à partir de 1209 contre les cathares et les seigneurs qui les soutiennent dans le Midi languedocien.

Simon de Montfort, chef de cette " croisade ", est reçu à Cahors en 1211. L'année suivante, il s'empare de Montcuq et de Capdenac en 1214. En 1241, Bertrand Ier, seigneur de Gourdon, est inquiété par les inquisiteurs pour avoir aidé les cathares. Cette même année, l'Inquisition allait d'ailleurs prononcer 232 condamnations à Gourdon.

A l'issue du traité de Paris en 1259, Louis IX restitue au roi d'Angleterre ses possessions domaniales de Cahors, Limoges et Périgueux. Entre le XIIe et le XVe siècle, Cahors est l'une des villes les plus importantes de France. Alors que Paris ne compte qu'un seul pont fortifié, Cahors en possède trois, dont le fameux pont Valentré, construit à partir de 1308, le seul de ce type datant du Moyen Age à subsister à ce jour en France.

Dès 1332, la ville compte même une université de quatre facultés  : arts, lettres, droit et théologie. Elle fut créée par le pape Jean XXII, Jacques d'Euze, issu d'une famille de banquiers, et natif de Cahors, élu en 1316 comme 194e pape, et le deuxième d'Avignon. Du milieu du XIIe au milieu du XIVe siècle, une poignée de riches familles de marchands-usuriers, les Caorsins, formés par leurs collègues lombards, fait du commerce international et du prêt à l'intérêt aux quatre coins de l'Europe, ramenant en Quercy d'importantes richesses et faisant reconstruire totalement la ville de Cahors.

La guerre de Cent Ans ruine la région. Le Quercy est finalement rattaché au domaine royal en 1472 et plus particulièrement au gouvernement de Guyenne. Mais il va être, une fois de plus, ravagé au XVIe siècle par les guerres de Religion. Le Quercy est déchiré entre Cahors la catholique et Montauban qui prend le parti de la Réforme.

En 1562, Gourdon est dévastée par les troupes protestantes. Henri de Navarre, le futur Henri IV, s'empare de Cahors en cinq jours (mai 1580) et fait la preuve qu'il est aussi un chef de guerre. La ville cède au pillage.

De la Renaissance à la Révolution

En 1598, au moment de la publication de l'édit de Nantes qui met fin à la guerre civile, le Quercy est intégré à la Guyenne et Gascogne. De nombreux huguenots de la région vont se réfugier à Capdenac qui constituera l'une des quarante places fortes accordées par l'édit de Nantes aux protestants. Avec le Rouergue, le Quercy formera, au siècle suivant, la généralité de Montauban.

Cahors est la ville de naissance des poètes humanistes Clément Marot et Olivier de Magny. Malgré l'accession de Galiot de Genouillac, seigneur d'Assier et Grand Maître de l'artillerie du roi François Ier, au statut de sénéchal du Quercy, la Renaissance a laissé peu de traces dans la ville : seules une maison de la rue Bergougnoux et l'Archidiaconé Saint-Jean en portent le décor foisonnant.

De la Révolution au XXIe siècle

C'est en 1790 que le Quercy devient le département du Lot, avec Cahors pour chef-lieu, qui sera partagé en 1808 pour donner deux départements, le Lot (haut Quercy) et le Tarn-et-Garonne (bas Quercy). L'histoire prétend que Bonaparte, contraint de se réfugier à Montauban en raison de troubles à Toulouse, aurait dessiné le Tarn-et-Garonne à partir du contour de la main de l'une de ses amies.

A la fin du XIXe siècle, le Lot allait pouvoir suivre la carrière politique d'un enfant de Cahors, Léon Gambetta, député en 1870, puis ministre de l'Intérieur et enfin chef du gouvernement en 1879. La guerre de 1914-1918 provoque une importante hémorragie humaine.

Durant la seconde guerre mondiale, le Lot, et la ville de Cahors en particulier, connaît une activité résistante, à l'image de l'action de Jacques Chapou, professeur-adjoint de lettres au lycée de garçons, actuel collège Gambetta.

De nombreuses villes et de nombreux villages auront à souffrir du passage de la Division Das Reich. Plusieurs monuments aux morts commémorent le sacrifice des soldats des guerres de 1870, 1914-1918, 1939-1945 et des guerres de décolonisation. La France sort épuisée de cette épreuve.

De nos jours

Le Lot ne cesse de vouloir se réinventer afin de coller aux exigences de son temps. Il est un des rares départements à voir sa population augmenter depuis quelques années. Cette croissance démographique est le fruit d'une attractivité nouvelle. L'aire urbaine de Figeac attire de plus en plus de jeunes grâce à sa position privilégiée dans l'industrie mécanique.

Beaucoup de communes, jusque là considérées comme rurales sont en cours de péri-urbanisation. En d'autres termes, les villes comme Cahors ou Figeac s'étalent et englobent les communes voisines.

Cependant, la forte croissance démographique lotoise est également le résultat de flux migratoires de retraités. Attirés par un cadre de vie agréable, les personnes à la retraites sont nombreuses à venir s'installer dans le Lot. En revanche, la part de jeunes actifs reste faible.

Les politiques sont sensibles à cette problématique et mettent tout en oeuvre pour favoriser l'installation des jeunes. En illustre le projet de campus universitaire à Cahors qui devrait sortir de terre d'ici 2 ans. Un pari audacieux mais crucial afin de proposer des solutions pérennes au développement du territoire.

Aujourd'hui, le Lot concerve une attractivité importante : artisanat, tourisme, valorisation des produits. Les institutions comme le conseil général et les communautés de communes s'inscrivent dans une démarche de développement durable afin de valoriser ce territoire ainsi que les spécialités qui en font sa renommée.

Le Lot est soucieux de préserver son patrimoine matériel et immatériel et multiplie les actions en leurs faveurs. C'est également une terre forte d'un tissu associatif dynamique et porteur d'un rayonnement culturel et social.

Pour Paraître dans notre guide touristique du Lot

Commune, office de tourisme, simple particulier...

Nous recherchons des correspondants pour mettre en valeur les villages pittoresques des régions, villages de caractères, plus beaux villages, les lavoirs, les jardins remarquables... (photos et descriptions) sur notre site www.sejour-touristique.com. Si l'idée vous séduit, utilisez la rubrique contact sur le site.

 

Devenez partenaire si vous êtes professionnel !

Demander des renseignements via notre formulaire de contact, découvrez le détail de nos prestations et les modalités d'inscription dans notre guide touristique ! 

Soyez vu : Dans nos pages, Sur l'agenda, sur l'Annuaire,  Présentez votre entreprise sur notre blog,

Votre hébergement sur nos pages. - Participez au forum.

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise du Lot

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise.

Vous organiser une manisfestation, un événement, une fête, Proposez vos sorties locales, choisissez le type d'activité (rando. soirée dansante...) sur notre « Agenda ».L'inscription et l'utilisation du site sont 100% GRATUITES et ILLIMITÉES voir les conditions d'Utilisations du site.

Cordialement

Vous souhaitez mettre votre activité en avant ? Votre pub sur nos pages ; prenez "contact" via le formulaire

Découvrez des séjours touristiques dans le Lot

Aucun produit à afficher

Découverte touristique du Lot

Pour vous accompagner et vous guider de façon plus claire dans votre découverte du Lot, nous avons sélectionné plusieurs site, vous pouvez trouvez aussi des informations touristiques, des sites et adresse via notre annuaire touristique : "en savoir plus"

Si vous aussi, vous connaissez un site internet digne d'intérêt sur la région, vous pouvez l'inclure.

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir le Lot avec notre guide touristique lors d'un séjour à la carte. Prenez contact pour des informations sur les séjours touristiques

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir nos régions lors d'un séjour de vacances ou autre. Offrez-vous une pause nature avec des séjours touristique en tout inclus, Un séjour avec activitée pour tous, vous êtes seul(e) en famille monoparentale ou un groupe d'amis : célibataires ou séniors solos ou en couple.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/12/2016