Le Loiret patrimoine et histoire (45)

Monument, patrimoine et sites touristique du Loiret

Quoi faire dans le Loiret en Centre-Val de Loire ? Séjour touristique en France dans ses pages énumères les lieux avec des classifications touristiques officielles aux alentours et d'autres lieux d'intérêt à visiter dans le Loiret qui devraient servir d'inspiration si vous êtes en vacances. Notre guide du patrimoines et de l'histoire du Loiret  à pour but de vous faire découvrir les monuments, le patrimoine et l'histoire du Loiret

Patrimoine historique du Loiret

Ville d’Orléans

Loiret orléan porte de l ancienne église saint samson des j suites de la rue jeanne d arcLa ville d’Orléans réunit plusieurs édifices patrimoniaux. Le centre historique d’Orléans a été en partie détruit par les bombes en 1940, mais plusieurs édifices subsistent, comme la cathédrale d'Orléans ou la maison de Jeanne d'Arc, qui comprend le musée de Jeanne d’Arc et des expositions.

Bien que les bombardements de 1940 aient altéré le site et entraîné la construction d’un nouveau bâtiment en 1965, la façade moyenâgeuse de cette maison a été conservée. Le quartier a été réhabilité il y a quelques années, avec un pavage rappelant le pavage historique de la ville d’Orléans, et un ravalement de nombreuses façades : on peut observer les façades claires et homogènes datant du XVIIIe siècle, rue Jeanne d’Arc et dans les rues proches, ainsi que différents édifices plus anciens, et se promener dans ce quartier à la fois commerçant et de restauration.

Les quais de Loire ont également été réhabilités. Un chemin pour les piétons, les cycles et le patinage longe les berges minérales, pavées. Plusieurs belvédères offrent des bancs et de très belles vues sur le paysage. D’autres édifices religieux, tels que la Cathédrale Sainte-Croix, ainsi que le pont royal, présentent également un intérêt majeur.

Patrimoine lié à la Loire et au canal

Parmi les ouvrages liés à la Loire ou la navigation, on peut citer le canal d'Orléans, le pont-canal de Briare, le viaduc de Gien, le vieux pont de Gien les ponts de Beaugency, de Châtillon-sur-Loire, de Meung-sur-Loire, George V et de l’Europe.

Châteaux du Loiret

Châteaux

L’héritage du Val de Loire est également constitué de différents châteaux :

  • Le château d'Augerville à Augerville-la-Rivière ;
  • Le château de Beaugency, abrite le musée des arts et traditions de l’Orléanais ;
  • Le château de Bellegarde ou château des l’Hospital, édifié dès le XIVe siècle par Nicolas Braque. Le pavillon accueillant aujourd’hui l’hôtel de ville date de 1736 ;
  • Le château de Boisgibault ;
  • Le château de La Bussière ou château des pêcheurs, du XVIe siècle, abrite le musée de la pêche ;
  • Le château de Chamerolles, de style Renaissance, situé en forêt d’Orléans, sur la commune de Chilleurs-aux-Bois, construit par Lancelot 1er du Lac au XVIe siècle, est aujourd’hui le musée des parfums ;
  • Le château de la Ferté à La Ferté-Saint-Aubin, du XVIe siècle ;
  • Le château de La Fontaine à Olivet ;
  • Le château de Malesherbes du XVIIIe siècle ;
  • Le château de Meung-sur-Loire ;
  • L’hôtel Groslot à Orléans (actuelle mairie d’Orléans) ;
  • Le château de Pont-Chevron ;
  • Le château de Saint-Brisson à Saint-Brisson-sur-Loire ;
  • Le château de Chenailles à Saint-Denis-de-l'Hôtel ;
  • Le château de la Motte à Saint-Cyr-en-Val ;
  • Le château de Sully-sur-Loire, de style Renaissance, initié au XIVe siècle par Guy de la Trémoille. Le château délimite la partie est de la vallée de la Loire, classée au patrimoine mondial par l’UNESCO en 2000 ;
  • La forteresse de Yèvre-le-Châtel ;
  • Le château de Gien du XVe siècle, abrite le musée international de la Chasse ;
  • Le château du Hallier à Nibelle ;
  • Le château de la Forêt à Montcresson ;

 

Patrimoine religieux du Loiret

  • Cathédrale Sainte-Croix d'Orléans
  • Abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire
  • Oratoire carolingien et mosaïque byzantine de Germigny-des-Prés
  • Basilique Notre-Dame de Cléry
  • Abbaye Notre-Dame de Beaugency
  • Église Saint-Étienne de Jargeau
  • Église Saint-Georges (Bou)
  • Église Saint-Pierre (Chécy)
  • Église Saint-Loup (Ingré)
  • Église Saint-Martin (Mardié)
  • Église Saint-Grégoire-et-Saint-Salomon de Pithiviers

Les coups de cœur de séjour touristique en France dans le Loiret

Hébergement :

Restauration :

Visiter le patrimoine et les monuments du Loiret

Découvrez les lieux touristiques du Loiret

Visiter le patrimoine et les monuments du Centre Val de Loire

Informations touristiques du Loiret

 
 

Histoire du Loiret

Préhistoire

La Préhistoire dans le Loiret remonte au paléolithique inférieur il y a près de 500 000 ans avec les découvertes de nombreux bifaces et autres pierres taillées de la période Acheuléenne trouvées le long de la Loire aux alentours de Briare et de Gien et dans les sablières de Châteauneuf-sur-Loire et de Saint-Denis-de-l'Hôtel.

La vallée du Loing a vu passer les hommes du Magdalénien il y a environ 15 000 ans. Les derniers chasseurs cueilleurs vont se sédentariser il y a 7 500 ans et les traces de ces premières installations se retrouvent sur le site du Vieux Chemin d'Etampes à Pithiviers ou à Fontenay-sur-Loing avec des outils de pierre ou en os. La vallée du Loing a connu une véritable industrie avec des ateliers de fabrication de pierre polie qui a laissé de nombreux polissoirs dans la région.

Les trous des poteaux enfoncés dans le sol ont permis de reconstituer les habitations aux murs de torchis et aux toits en chaume. La poterie fait également son apparition ainsi que les bijoux en pierre et le tissu. Les premiers agriculteurs ont d'abord cultivé les terrasses fertiles en bordure de rivière avant de procéder au défrichage des bois environnants.

La sédentarisation oblige à gérer les inhumations de façon différente de celle des chasseurs toujours en mouvement et on voit apparaître les premières tombes à la Chapelle Saint Mesmin. Les sites de Malesherbes et d'Orville ont montré les très particulières sépultures sous dalle, où une fosse recueillant plusieurs corps qui sont recouverts par une énorme pierre plate pouvant atteindre les 20 tonnes.

Plus récemment on trouve à Varennes-Changy ou à Montigny des nécropoles où les morts sont incinérés avant leur inhumation. Dès 3 500 ans avant Jésus-Christ, les dolmens ont été utilisés comme tombes parfois pour plus de 50 individus comme à Malesherbes. Les dolmens se trouvent en abondance en Beauce alors que les menhirs et les polissoirs sont plutôt concentrés dans le Gâtinais.

Antiquité

Les populations Celtes ont conquis le territoire Français au VIe siècle avant Jésus Christ, C'est la tribu des Carnutes qui va occuper la Beauce déjà productrice de céréales et faire de Cenabum, la future Orléans la capitale de la région. Ils vont y bâtir un oppidum et un pont pour traverser la Loire dont ils occupent les deux rives de la Seine au nord à la Sazuldre au sud.

Le futur Gâtinais est occupé par la tribu des Senones. Les Carnutes. L'arrivée des troupes romaines en 58 avant J.-C. semble s'être passée en douceur dans le département. L'assassinat deux ans plus tard du roi mis en place par César provoque l'occupation de la ville par les légions romaines.

Deux ans plus tard les Carnutes massacrent les commerçants romains présents à Cenabum et se joignent à la révolte de Vercingétorix. César, contraint de revenir de Rome va en quelques jours soumettre la province et s'emparer de Cenabum, que ses légions vont piller, brûler et emmener les habitants en esclavage.

La bataille d'Alésia en brisant la révolte gauloise amena la Pax Romana qui durera près de trois siècles. L'empereur Aurélien fit reconstruire la ville qui prit le nom d'Aurelianum. Le christianisme fit son apparition sur les bords de la Loire vers la fin du IIIe siècle. Orléans se trouvait de par sa position sur la route des grandes invasions.

Les Vandales furent suivis par les Alains. L'arrivée d'Attila et de ses Huns faillit faire disparaître la ville, sauvée in extremis par les légions d'Aetius qui obligèrent Attila à lever le siège avant de les écraser plus tard à la bataille de Châlons-sur-Marne. Si Orléans échappa au désastre, ce ne fut pas le cas d'autres villes du département qui ne s'en relevèrent pas.

Moyen-âge

Depuis la chute de l'empire Romain jusqu'à la Renaissance les habitants du territoire ont connu des siècles de désastres et de désolations. Les premières vagues de barbares : les Vandales, les Burgondes, les Wisigoths et les Ostrogoths, puis ce seront les Francs de Clovis qui vont conquérir la Gaule jusqu'à la Loire. Orléans devint une place forte stratégique lors de la conquête des territoires au sud de la Loire.

A la mort de Clovis, Orléans revint à son fils Clodomir qui fut tué lors d'une bataille contre les Bourguignons. Ses deux autres frères se partagèrent le royaume d'Orléans en assassinant au passage deux de leurs trois neveux. Au gré des luttes entre rois Francs, faites de sanglantes réunifications suivies de partages entre frères, Orléans dépendra de la Bourgogne, du royaume Franc réunifié, de celui de Neustrie et sera rattaché à celui de Charles Martel.

Après les ravages causés par la lutte entre le roi de France et les ducs d'Aquitaine ce n'est que l'arrivée de Charlemagne qui ramena la paix. Il fera ériger la première cathédrale connue où Charles le Chauve sera sacré en 848. Les Normands pilleront plusieurs fois la ville entre 851 et 868. La période Capétienne vit la montée des fiefs féodaux et de leurs seigneurs qui n'hésiteront pas à se lever contre l'autorité royale et son représentant à Orléans.

Les croisades en faisant partir les plus bouillants des nobles ramenèrent la paix dans la région. En 1137 Philippe Auguste réprima dans le sang le désir de liberté des bourgeois de la ville. Il fit entrer dans le domaine royal les villes de Montargis et Gien. Sous son règne naquit la croisade des pastoureaux dans le sud-ouest du département.

Ce premier rassemblement de bergers et d'enfants compta jusqu'à 30 000 fidèles voulait aller en Terre Sainte pour se substituer aux nobles qui venaient de perdre Jérusalem. Le roi les dispersa quand ils voulurent monter sur Paris. Quand Saint Louis se retrouva prisonnier des musulmans en 1248 le mouvement renaît en Flandres sous l'instigation d'un nouveau meneur : Jacques, le Maître de Hongrie.

Le départ vers la Terre Sainte fut vite oublié pour se transformer en pillage systématique du pays, Amiens, Paris puis Orléans sont mis à sac. L'aventure se terminera en voulant attaquer Bourges, Jacques et la plupart des pastoureaux seront tués à la bataille de Villefranche sur Cher. La guerre de Cent Ans ramena la désolation et les massacres dans la région.

En période de conflit, les anglais pillaient l'Orléanais, en période de trêve, les anciens soldats désoeuvrés des grandes compagnies continuaient les pillages que la lutte entre les Armagnac et le Bourguignons allait encore aggraver la situation des habitants de l'Orléanais. Sous Charles VII la ville connut l'épisode de son histoire qui l'a fait connaître dans le monde entier. Orléans était une des dernières cités fidèles au dauphin, les Anglais dans leur marche victorieuse l'assiégeaient pour finir de forcer les dernières défenses et s'emparer de tout le pays.

L'intervention de Jeanne d'Arc sauvera Orléans et le royaume en créant la dynamique de la victoire qui permit de bouter les Anglais hors de France. Ce triste roi détourna la rançon payée par les Orléanais pour la libération de la Pucelle et la laissa mourir à Rouen. La fin de la Guerre de Cent Ans et Louis XI ramènent la prospérité.

De la Renaissance à la Révolution

La paix de la fin du Moyen Age allait être vite troublée par les guerres de religion et ensanglanter les bords de Loire. Dès 1540, les enseignements de Calvin qui y avait étudié se répandent à Orléans et dans le département. Beaugency, Cléry et Orléans souffriront des pillages huguenots à plusieurs reprises. La Saint Barthélémy fut terrible à Orléans où plus de 700 protestants furent égorgés.

Des massacres eurent lieu à Beaugency et Jargeau. L'arrivée d'Henri IV ramena la tranquillité, il fit reconstruire la cathédrale dans sa forme actuelle. La Fronde qui vit la victoire définitive de Turenne sur Condé à la bataille de Bléneau désola un peu plus la contrée. Les habitants de Sully sur Loire dans l'incapacité de payer l'impôt virent leur révolte matée par les troupes royales en 1655.

En plus de la misère les habitants eurent à souffrir des épidémies, Orléans, Montargis et Pithiviers connurent plusieurs épisodes de peste dont la dernière en 1720 décima la population. Le département, toujours ouvert aux nouvelles doctrines épousa les thèses Jansénistes, ce qui lui valut une répression qui conduisit nombre de ses religieux en prison. Le règne de Louis XV, prospère pour le commerce et l'artisanat voit la percée de la rue Royale et la construction du pont Royal.

De la Révolution au XXIe siècle

Bien accueillie à Orléans, la révolution ne causa pas de troubles majeurs dans la ville. Les complices de la fuite du roi à Varennes seront jugés à Orléans. La Terreur, si elle causa relativement peu de morts ruina le département, à ces troubles d'Etat s'ajoutèrent ceux causés par le Chauffeurs, bandes de pilleurs qui brûlaient les pieds de leurs victimes. Les premières années de l'empire ramènent un semblant de prospérité pour la région, mais le blocus Anglais ruine l'économie.

Le département est envahi par les cosaques qui pillent Pithiviers. Orléans verra le maréchal Davout, commandant du dernier régiment de la Garde, fidèle à Napoléon, rendre les armes et se soumettre à Louis XVIII scellant définitivement la fin de l'empire. Les invasions terminées un nouveau fléau s'abat sur le département : le choléra qui tuera des milliers de personnes lors des épidémies de 1832 et 33. La guerre de 1870 verra revenir les Prussiens et les massacres.

Le Loiret servira de champ de bataille et 300 châteaux et plus de 1 000 maisons seront pillés ou incendiés ses habitants déportés. Orléans sera ravagée et les principaux ponts détruits. Grâce à une aide importante venant de toute la France et aussi de nombreux pays, la reconstruction fut assez rapide.

La guerre de 1914 provoquera comme partout en France des changements de société avec l'augmentation du travail des femmes tant dans l'agriculture que dans les nouvelles industries.

En 1940, au milieu d'une population qui accepte majoritairement l'occupation et le régime de Vichy, très tôt quelques résistants vont se réfugier dans la clandestinité et reprendre le combat.

Bien organisée dès 1942, la résistance paiera un lourd tribut avec 350 de ses membres fusillés et 730 déportés mais les maquis se multiplient en forêt d'Orléans et en Sologne. Le Loiret accueillit des camps d' internement dont ceux de Pithiviers et de Beaune la Rolande serviront à la déportation vers l'Allemagne. Victimes des bombardements les villes le long de la Loire ont été reconstruites en mêlant respect du passé et modernité.

La position centrale d'Orléans lui a permis d'attirer de nombreuses entreprises et retrouver la prospérité.

Pour Paraître dans notre guide touristique du Loiret

Commune, office de tourisme, simple particulier...

Nous recherchons des correspondants pour mettre en valeur les villages pittoresques des régions, villages de caractères, plus beaux villages, les lavoirs, les jardins remarquables... (photos et descriptions) sur notre site www.sejour-touristique.com. Si l'idée vous séduit, utilisez la rubrique contact sur le site.

 

Devenez partenaire si vous êtes professionnel !

Demander des renseignements via notre formulaire de contact, découvrez le détail de nos prestations et les modalités d'inscription dans notre guide touristique ! 

Soyez vu : Dans nos pages, Sur l'agenda, sur l'Annuaire,  Présentez votre entreprise sur notre blog,

Votre hébergement sur nos pages. - Participez au forum.

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise du Loiret

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise.

Vous organiser une manisfestation, un événement, une fête, Proposez vos sorties locales, choisissez le type d'activité (rando. soirée dansante...) sur notre « Agenda ».L'inscription et l'utilisation du site sont 100% GRATUITES et ILLIMITÉES voir les conditions d'Utilisations du site.

Cordialement

Une place de choix pour votre etablissement, prenez contact avec nous !

Découvrez des séjours touristiques dans le Loiret

Aucun produit à afficher

Découverte touristique dans le Loiret

Pour vous accompagner et vous guider de façon plus claire dans votre découverte dans le Loiret, nous avons sélectionné plusieurs site, vous pouvez trouvez aussi des informations touristiques, des sites et adresse via notre annuaire touristique : "en savoir plus"

Si vous aussi, vous connaissez un site internet digne d'intérêt sur la région, vous pouvez l'inclure.

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir le Loiret avec notre guide touristique lors d'un séjour à la carte. Prenez contact pour des informations sur les séjours touristiques

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir nos régions lors d'un séjour de vacances ou autre. Offrez-vous une pause nature avec des séjours touristique en tout inclus, Un séjour avec activitée pour tous, vous êtes seul(e) en famille monoparentale ou un groupe d'amis : célibataires ou séniors solos ou en couple.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/10/2016