<script type="text/javascript" src="http://tracking.publicidees.com/showbanner.php?partid=51537&progid=774&promoid=114379"></script>

Gard patrimoine et histoire (30)

Patrimoine, monuments et sites touristiques du Gard

Quoi faire dans le  Gard ? Séjour touristique en France dans ses pages énumères les lieux avec des classifications touristiques officielles aux alentours et d'autres lieux d'intérêt à visiter dans le Gard en Languedoc-Roussillon qui devraient servir d'inspiration si vous êtes en vacances. Notre guide du patrimoines et de l'histoire du Gard à pour but de vous faire découvrir les monuments, le patrimoine et l'histoire du Gard .

Du savoir-faire architectural dont nous avons hérité de nos aïeux aux pratiques culturelles, de l'art aux traditions, il est un imbroglio d'usages, de codes, de pratiques et de mémoire collective qui façonnent l'identité gardoise, et dont les habitants la font perréniser au fil des années. Le Gard a vu naître des écrivains, des peintres, des architectes. Il a attiré moult poètes ou bien a été le terrain privilégié pour le tournage de films cinématographiques. Les soubresauts de l'Histoire et les agitements du passé laissent à notre oeil un fabuleux patrimoine dans tous les recoins du département.

Les édifices du Gard sont un mélange savamment préservé de patrimoines architecturaux différents et hérités de l'Histoire. Ainsi, de Grau-du-Roi à Barjac, Beaucaire, Nîmes ou Alès, c'est à chaque point cardinal du département des méthodes de construction et styles d'urbanismes complètement différents. Le sud du département est indissociablement lié à l'histoire de la présence romaine en Gaule.

Le nord du Gard est davantage lié à l'épopée minière et à la sériculture où les flancs de côteaux cévenols laissent encore apparaître des vieux mas où se cultivaient les vers à soie, des anciens moulins, des maisons de mineurs, des puits d'extraction, ou des viels entrepots réaffectés. Sans oublier le crassier d'Alès.

L'habitat du nord du Gard est constitué de vieilles maisons rustiques, étroites, en pierres taillées, qui font le charme des villages reculés au pied des Cévennes. Les vestiges nîmois, le pont du Gard et les traces d'opiddums se visitent encore aujourd'hui comme s'ils n'avaient pas subis l'érosion, les guerres et les modernisations de l'homme.

Les arènes de Nîmes font ainsi partie des édifices antiques les mieux préservés d'Europe. L'architecture romaine est unique en son genre et ne se rate pas, avec ses colonnes imposantes ornées de feuilles d'acanthe et ses marches, par exemple à la Maison Carrée de Nîmes.

Le Gard possède un patrimoine architectural religieux très fourni, comme triste héritage des guerres de religions qui ébranlent les habitants de 1550 à la révolution française. Les églises romanes jonchent les centres des villes, Nîmes, Alès, Beaucaire, etc... et se conservent aux côtés des temples protestants. Il est vrai que le département attestait sous l'Ancien Régime d'une pratique ardente des confessions et leurs pratiquants sous les ordres se sont battus pour pouvoir exercer leur culte dans ces lieux religieux.

C'était aussi et surtout un instrument de pouvoir et de domination, le fait de pouvoir pratiquer ses croyances en incitant ou convainquant les autres à se convertir, un peu à l'image des luttes électorales de nos jours. Plus grand était le nombre de croyants dans la communauté, plus grande était alors l'influence d'une des deux religions catholique ou protestante.

Le patrimoine architectural d'Uzès.

Charmant village de l'Uzège, il aurait été fondé à la création du pont du Gard au Ier siècle.

Le château de Uzès, le duché, la cathédrale Saint-Théodorit, la tour Fenestrelle, les églises romanes, l'hôtel de ville du XVIIIe siècle, le temple protestant du XVIe siècle... Mais aussi les rues pavées qui rappellent l'époque médiévale, l'ancien moulin à huile, la filature de soie, le parc de la vallée de l'Eure, sont autant de monuments architecturaux uniques à visiter qui font le charme d'Uzès : Ville d'Art et d'Histoire.

Le patrimoine architectural de Nîmes.

Les vestiges gallo-romains de Nîmes : Trois vestiges gallo-romains immanquables à visiter dans Nîmes : les arènes, la maison carrée et la tour Magne.On ne cesse de le rappeler : Nîmes la romaine est la ville où ses vestiges romains font partie des mieux conservés du bassin méditerranéen. Ville d'Art et d'Histoire, comme Uzès, l'architecture nîmoise traverse tous les temps.

Jetez un coup d'oeil à la tour de l'Horloge, la maison romane, l'hôtel de ville et le palais de Justice néoclassique orné de ses colonnes aux feuilles d'acanthe. Puis, partez admirer l'esthétique des nombreux hôtels particuliers de la ville datant du XVIe au XIXe siècles.

Liste partiel des sites et monuments du Gard

Le pont du Gard

Site antique classé au patrimoine mondial par l’Unesco, le pont du Gard est le plus haut aqueduc connu de l’Empire romain. Dominant le Gardon du haut de ses 47 m, composé de trois étages indépendants aux arches remarquables, il est le principal vestige de l’aqueduc de Nîmes construit par les Romains au Ier siècle.

C’est aujourd’hui un site touristique majeur (1,3 million de visiteurs par an) adossé à un superbe espace muséographique, mais aussi un lieu de détente et de loisirs le long de berges aménagées.

Nîmes antique

C’est au Ier siècle av. J.-C. que cette colonie romaine se pare de monuments prestigieux. Son amphithéâtre, où se tenaient autrefois des combats de gladiateurs, est l’un des mieux conservés du monde romain. La ville abrite deux autres vestiges majeurs : la Maison carrée et la tour Magne, témoin de l’ancienne enceinte de 6 km qui entourait la ville de Nîme.

Anduze et la Bambouseraie

Créée en 1856, classée jardin remarquable et monument historique, la Bambouseraie de Prafrance impressionne par sa riche collection de bambous. Plus de 200 variétés, dont certaines atteignent 25 m de hauteur, s’y côtoient à côté d’espèces exotiques du monde entier.

À quelques kilomètres de là, Anduze, porte d’entrée des Cévennes, est aussi le point de départ du train à vapeur des Cévennes

Aigues-Mortes et la Petite Camargue

Sillonnez le Gard implique un nécessaire arrêt à Aigues-Mortes. Les remparts d’Aigues-Mortes émergent au milieu de salines, d’étangs et de canaux. Cité fortifiée due à Saint Louis. Aujourd'hui, ces fortifications font toujours le spectre de la Petite Carcassonne en Camargue.

Classée aux Monuments historiques, l'enceinte et ses vingt tours laisse à l'oeil des passants de splendides points de vue sur la ville, les étangs, les vignes et les salins du Midi.

L'architecture d'Aigues-Mortes

La tour de Constance pour protéger l'accès à la ville. La tour Carbonnière, la chapelle des Pénitents Gris et Blancs, la place Saint-Louis sont autant de bâtiments religieux et militaires construits de 1200 à 1700. Avec la tour de Constance, érigée en 1242 par Saint-Louis.

L'église Notre Dame-des-Sablons, construite sous Saint-Louis, est de style gothique et date du XIIIe siècle. Avec la chapelle des Pénitents gris,
 

Architecture militaire du Gard

Liste partiel des Châteaux du Gard

Le château de Portes.

Construit au XIIe siècle, il avait pour fonction de surveiller la voie Régordane, celle qu'empruntaient sur dix lieues les Croisés vers la Terre-Sainte. En raison de l'extraction industrielle massive de charbon jusque dans son sous-sol, les fondations s'effondrent en 1929, le château se ruine sur sa base.

Ce n'est que vers 1960 que les cavités sont comblées pour le stabiliser. Son éperon taillé à 50° en forme de proue de navire, donne une forme unique au château, ce qui lui a valu le nom de " vaisseau des Cévennes ". Le château fait actuellement le sujet d'une rénovation, projet en lien avec la valorisation des Cévennes via le Patrimoine mondial de l'Unesco.

Le château de Sommières.

L'origine du château ne peut être fixée avec précision. Sa datation est estimée au Xe ou XIe siècle. L'histoire de la ville et de la tour sont étroitement liées à celle de la maison des Bermond d'Anduze et de Sauve.

Le château comprenait initialement deux tours. La deuxième, semblable à celle qui reste, a été détruite lors du premier siège de la ville en 1573. Louis XIII assiégea la ville une deuxième fois en 1629. L'importance stratégique du château provenait de sa situation dominant le pont romain, seul point de passage sur Vidourle entre les Cévennes et la mer. Le château fort est désaffecté en 1809. La tour Bermond reste le grand témoin du passé.

Le château de Beaucaire.

Beaucaire fut d'abord nommée Ugernum, site romain contrôlant le Rhône. Le château subit un siège destructeur long de treize semaines durant la croisade des Albigeois en 1216. Il résista grâce à ses puissantes fortifications. Dix ans plus tard, le château fut établi en forteresse royale, un bastion face à la Provence. 

L'analyse des maçonneries de la tour principale révèle au moins trois phases de construction. La première, avec une maçonnerie à bossages d'angle, fut probablement édifiée entre 1216 et 1226, après le siège de Simon de Montfort. Une surélévation fut érigée peu après 1226. Bien plus tard, au XVe siècle, l'ensemble fut fortifié de deux niveaux voûtés et d'une terrasse à mâchicoulis.

Architecture religieuse du Gard

La basilique Notre-Dame et Saint-Castor de Nîmes.

Edifice roman du XIIe siècle, dotée d'une tour haute de 40 mètres, elle a subi les turpitudes des guerres de religion et a été reconstruite à deux reprises au XVIIe siècle. Elle est romane, mais pourtant, le dernier étage est de style gothique, témoin de l'arrangement successif des styles architecturaux différents à travers le temps.

Elle est élevée au rang de basilique depuis 1882. La hauteur des voûtes de la nef atteint 20 mètres. Son rénovateur principal, Henri Antoine Revoil, fut chargé de lui redonner une santé au XIXe siècle.

La chapelle Sainte-Eugénie de Nîmes.

La chapelle Sainte-Eugénie est un édifice religieux de la ville de Nîmes. Impossible de dater l'année de construction précise, mais un cartulaire (recueil de copies en rouleaux précisant les biens et les droits d'un bâtiment religieux pour assurer sa conservation) du chapitre de Nîmes datant de 956 mentionne déjà son existence. Il permet ainsi d'affirmer qu'il s'agit de la plus vieille église nîmoise encore en activité.

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès.

Construite au XVIIe siècle sur les ruines d'une ancienne église carolingienne qui avait elle-même était érigée sur les vestiges d'un temple gallo-romain, elle possède un clocher-porche dont le campanile en forme de flèche date de 1776. La nef est couverte de voutes sur une suite croisée d'ogives hautes de 20 mètres et le choeur est entouré d'une imposante colonnade de style Louis XVI.

Depuis le 9 mai 1914, l'ouvrage est classé monument historique. L'orgue sera détruit par les guerres de religion vers 1622, mais sera reconstruit en 1729. Ce site majestueux contraste avec la reconstruction à la va-vite du vieil Alès dans les années 1960 : les bâtiments modernes résidentiels qui ont remplacé la vieille ville ont été implantés sans aucune conception de la conservation du patrimoine et de l'homogénéité des quartiers ancestraux.

Le temple d'Alès.

Construit entre 1864 et 1868 par Henri Revoil (1822-1900), ce temple, inauguré le 3 décembre 1868, remplaçe l'ancienne chapelle des Pénitents devenue trop petite pour accueillir les fidèles (cette chapelle, devenue bien national à la Révolution, avait été achetée le 14 octobre 1792 par les protestants d'Alès, trop heureux de racheter cet édifice qui occupait l'endroit même où leurs aïeux avaient bénéficié de leur propre temple).

De style néo-roman, ce nouvel édifice se distingue des autres temples de la région par la recherche décorative qui l'anime, ses remarquables sculptures, ses vitraux d'un maître verrier avignonnais et son mobilier.

L’abbaye de Saint-Gilles

L’abbaye de Saint-Gilles est classée depuis 1998 au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, au titre d’étape sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. Cette église du XIIème siècle était au Moyen-Âge un des principaux lieux de pèlerinage chrétiens. Vous serez tout d’abord frappés par les multiples saynètes de la façade romane sculptée et soulignée par d’étonnantes portes rouges.

À l’intérieur, la nef de 50 mètres de long et la crypte monumentale s’imposeront à vous. Enfin, vous observerez avec émotion la prousse des courbes de l’escalier hélicoïdal qui émerge des vestiges de l’ancien chœur, aujourd’hui devenu une sorte de jardin romantique à ciel ouvert.

L’abbaye de Fontfroide

Cachée dans les collines boisées des Corbières, cette abbaye cistercienne aux épais murs de grès rose se visite dans une atmosphère de recueillement. À son apogée (XIIIe et XIVe siècles), près de 300 frères convers exploitaient les dizaines de fermes de l’abbaye disséminées dans tout le Languedoc. Le bâtiment des frères frappe par ses dimensions imposantes et son austérité, de même que par son abbatiale du XIIe siècle à la nef en berceau brisé, haute d’une vingtaine de mètres.

Ouvrages d’art du Gard

 

Les coups de cœur de séjour touristique en France dans le Gard

Hébergement :

Restauration :

Visiter le patrimoine et les monuments du Gard

Découvrez les lieux touristiques du Gard

Visiter le patrimoine et les monuments du Languedoc-Roussillon

Informations touristiques du Gard

 
 

Histoire du Gard

 

Pour Paraître dans notre guide touristique du Gard

Commune, office de tourisme, simple particulier...

Nous recherchons des correspondants pour mettre en valeur les villages pittoresques des régions, villages de caractères, plus beaux villages, les lavoirs, les jardins remarquables... (photos et descriptions) sur notre site www.sejour-touristique.com. Si l'idée vous séduit, utilisez la rubrique contact sur le site.

 

Devenez partenaire si vous êtes professionnel !

Demander des renseignements via notre formulaire de contact, découvrez le détail de nos prestations et les modalités d'inscription dans notre guide touristique ! 

Soyez vu : Dans nos pages, Sur l'agenda, sur l'Annuaire,  Présentez votre entreprise sur notre blog,

Votre hébergement sur nos pages. - Participez au forum.

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise du Gard

Association, commune, office de tourisme, simple particulier, entreprise.

Vous organiser une manisfestation, un événement, une fête, Proposez vos sorties locales, choisissez le type d'activité (rando. soirée dansante...) sur notre « Agenda ».L'inscription et l'utilisation du site sont 100% GRATUITES et ILLIMITÉES voir les conditions d'Utilisations du site.

Cordialement

Une place de choix pour votre etablissement, prenez contact avec nous !

Découvrez des séjours touristiques dans le Gard

  • Fête de la Belle Epoque

    vernet-piscine.jpg

    En mémoire de la " Belle Époque ", pendant 4 jours les vernétois vous invitent à assister à des reconstitutions historiques costumées, spectacles musicaux, défilés de voitures anciennes… A partir de :

    338.00€ TTC

    Détails

  • Séjour Patrimoine et Gastronomie en Languedoc-Roussillon

    vernet-chambre4.jpg

    Au pied du Canigou nous vous proposons un séjour découverte de 5 jours/4 nuits en tout compris Au programme : Eus, classé "Plus beaux villages de France, l'Abbaye de Saint-Michel-de-cuxa, les grottes "les grandes canalettes", villefranche...

    355.00€ TTC

    Détails

  • Séjour en terre Catalane

    vernet-restaurant7.jpg

    L'exception est naturelle au Pays Catalan car elle est tout d'abord inscrite dans son sol. Découvrez les splendeurs de Vernet-les-bains dans La région des Pyrénées-Orientales lors de ce séjour en tout inclus !

    385.00€ TTC

    Détails

Découverte touristique du Gard

Pour vous accompagner et vous guider de façon plus claire dans votre découverte du Gard , nous avons sélectionné plusieurs site, vous pouvez trouvez aussi des informations touristiques, des sites et adresse via notre annuaire touristique : "en savoir plus"

Si vous aussi, vous connaissez un site internet digne d'intérêt sur la région, vous pouvez l'inclure.

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir le Gard avec notre guide touristique lors d'un séjour à la carte. Prenez contact pour des informations sur les séjours touristiques

Vous voulez vous ressourcer et organiser vos vacances selon votre propre rythme et selon vos propres envies ? Nous vous proposons lors de vos vacances de découvrir nos régions lors d'un séjour de vacances ou autre. Offrez-vous une pause nature avec des séjours touristique en tout inclus, Un séjour avec activitée pour tous, vous êtes seul(e) en famille monoparentale ou un groupe d'amis : célibataires ou séniors solos ou en couple.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/11/2016