Alpes-de-Haute-Provence

Les jardins des Alpes de Haute-Provence offrent une grande biodiversité. Dans les senteurs sauvages, à la découverte des papillons ou des plantes médicinales, des richesses botaniques ou des saveurs oubliées, un panorama tout à fait réjouissant.

Les jardins de Salagon à Mane.

Implantés sur le site d'une ancienne exploitation agricole gallo-romaine, le Prieuré de Salagon abrite le Conservatoire ethnobotanique de Haute-Provence dédié à l'utilisation des plantes par l'homme à travers les âges, implanté et conçus en 1986, par le scientifique et écrivain Pierre Lieutaghi. Vous découvrez quatre jardins : le jardin médiéval, le jardin des simples et des rudérales, le jardin des senteurs et le jardin des temps modernes. Autant d'espaces où vous renouez avec des savoirs oubliés et découvrez les vertus aromatiques et médicinales des plantes. www.musee-de-salagon.com

L'Abbaye de Valsaintes à Simiane-la-Rotonde.

Une lumineuse alliance entre minéral et végétal. Cette abbaye cistercienne se niche au coeur d'une splendide roseraie et son jardin est un vrai sanctuaire naturel dans lequel prospèrent des centaines arbres, arbustes, plantes vivaces, aromatiques et sauvages, en cohabitation avec une multitude d'espèces d'insectes, d'oiseaux et de petits animaux. Un biotope harmonieux et équilibré. Au rythme des restanques, vous découvrez des roses acoquinées avec une flore spontanée. Le plus : un espace sauvage où s'épanoussent les plantes des terres sèches ne nécessitant aucun arrosage. www.valsaintes.org

La Thomassine à Manosque.

Voici une maison de la Biodiversité à la découverte des goûts perdus. Avec son verger de quatre ha et son potager de 5 000 m², la Thomassine est un musée vivant des végétaux anciens. Ce verger conservatoire abrite douze mille arbres dont deux cent quatre-vingt-dix variétés fruitières anciennes, un potager aux dizaines de variétés de légumes en voie de disparition.

Le jardin des papillons à Digne-les-Bains.

Unique en France ! Les Alpes de Haute-Provence constituent la toute première région d'Europe quant à la diversité des espèces de papillons : plus de deux mille cinq cents, hétérocères (papillons de nuit) compris. Deux cents espèces diurnes sur les deux cent-soixante que compte le territoire français métropolitain. Ce jardin dévolu aux papillons permet au public d'en observer une centaine d'espèces, soit plus de la moitié des espèces répertoriées en France. D'avril à septembre, les visiteurs peuvent découvrir en compagnie d'un guide-naturaliste, ce milieu fascinant des plantes et des papillons en interaction dans un biotope harmonieux.

Le Parc Saint-Benoît à la Réserve géologique de Digne-les-Bains.

Voici un Musée-Promenade au sein d'un grand parc ombragé où sentiers et ruisseaux se croisent, cascades et oeuvres d'art se rencontrent. Espace de promenade et de création, dominant Digne du haut de son piton de tuf, le parc offre au visiteur un univers feutré de nature et différents sentiers thématiques : le Jardin de Kamaïshi, le Sentier de la dalle aux ammonites, le sentier de l'eau, le sentier des cairns, le sentier des remparts.

Le jardin botanique des Cordeliers à Digne-les-Bains.

Au coeur de la ville, ce Jardin abrite quatre parcelles thématiques : plantes aromatiques, plantes médicinales, potager de légumes anciens, jardin sensoriel.

Le parc du château à Château-Arnoux.

Un espace récréatif. Le parc abrite des essences exotiques implantées dès le XVIIIe. Plus récemment un jardin des Alpes a restructuré et embelli le parc à travers 10 stations didactiques autour de thématiques variées et méconnues.

Le cimetière classé de Forcalquier.

Cet espace est remarquable pour la taille de ses ifs en arcades. Chaque tombe à son arcade verte et naturelle. Comme un labyrinthe ! C'est la plus grande superficie d'ifs du pays.

Le parc du Couvent des Cordeliers à Forcalquier.

Au coeur du village, le couvent des Cordeliers, qui abrite l'Université des saveurs et senteurs, ouvre au public un parc arboré composé de parterres de plantes à parfum, aromatiques et médicinales. Collections de plantes à parfum (pivoine, lys), rose centifolia et damaska, variétés oubliées de fruitiers, arbres et arbustes odorants.

×