L’œnotourisme du bout des doigts

L’application Bordeaux Wine Trip, lancée la semaine prochaine, permet de localiser toutes les offres œnotouristiques, où que vous soyez.

Ils sont 2 200 000. Près d’un tiers d’entre eux sont étrangers. Mais 90 % ont un trait commun : ils utilisent un transport individuel. “Ils”, ce sont les touristes qui fréquentent le vignoble bordelais (70 % de l’œnotourisme aquitain). Qu’ils viennent de l’autre bout de la planète ou de la région, le temps d’une semaine ou pour une journée, ils sillonnent les routes de Gironde bordées de vignes à la découverte des châteaux modestes ou prestigieux.

fete-vin-281.jpg

Jusqu’ici, tous ces amateurs de paysages viticoles et de rencontres vigneronnes devaient s’armer de cartes, guides et autres indicateurs pour organiser leurs voyages ou s’orienter sur place.

À partir de la semaine prochaine, un autre monde s’ouvre devant eux. Terminé les voitures arrêtées au carrefour dont le conducteur essaie de trouver la direction du château qu’il désire visiter ou l’endroit où il pourrait faire une halte pour déjeuner. Le CIVB présentera le 28 juin, lors de Bordeaux fête le vin, un site Internet et une application pour tablettes et smartphones nommée Bordeaux Wine Trip, qui permet de localiser l’ensemble de l’offre œnotouristique du vignoble bordelais.

Jean Belaube, directeur administratif du CIVB : “Nous voulions développer un outil pratique pour que le visiteur se repère facilement et, grâce à la géolocalisation, connaisse toutes les offres disponibles autour de l’endroit où il se trouve. En travaillant avec les comités de tourisme de la région Aquitaine et du département, nous avons intégré leurs bases de données sur le patrimoine, l’hôtellerie, la restauration. Nous les avons enrichies des 7 500 fiches comprenant plans, coordonnées, photos et renseignements divers sur les châteaux bordelais qui proposent une dégustation gratuite ou payante commentée, présentes dans notre base Smartbordeaux.”

Carnet de voyage interactif

Un principe a guidé l’élaboration de ce projet : l’interactivité. Chaque visite peut être assortie d’un avis déposé par l’internaute sur la qualité de l’accueil, mais pour parer à tout abus, un seul avis par adresse mail est recevable.

“La possibilité de préparer son carnet de voyage depuis son ordinateur avant de partir, de le charger dans son appareil et d’en disposer sur le terrain sans avoir besoin d’une connexion représente une mesure d’économie, surtout pour les étrangers”, précise Jean Belaube.

“Pour réaliser cette application qui, à notre connaissance, n’a pas d’équivalent dans le domaine en termes de données et de confort d’utilisation, le CIVB s’est appuyé sur des modèles comme Tripadvisor et des exemples américains. L’entreprise CIS Valley, à Bruges (33), s’est vu confier la maîtrise du projet.”

200 000 euros ont été débloqués sur le plan “Bordeaux demain” du CIVB, la Région participant à hauteur de 25 000 euros. Le Département de la Gironde a quant à lui interfacé son site, YourTour, qui permet d’organiser son circuit touristique.

Du 28 juin au 1er juillet, un stand face à la place de la Bourse présentera l’application, donnant l’occasion à tous de la télécharger.

www.bordeauxwinetrip.com, disponible à partir du 28 juin.

Claude Petit

Pascal PETITPAS sur Google+

oenologie tourisme Vacances vins écotourisme gastronomie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau