balade

Calanque de Port-Pin Bouches-du-Rhône Provence-Alpes-côte-d'Azur

La calanque de Port-Pin est une des nombreuses calanques des côtes entre Marseille et Cassis. Elle se situe dans le quartier officiel marseillais de Vaufrèges. On y accède par la mer, ou par un chemin côtier partant de la calanque de Port-Miou après quelques minutes de marche.

Elle est un lieu de villégiature apprécié des touristes par sa facilité d'accès.

Depuis le centre ville de Cassis, un circuit de randonnée permet aux promeneurs de profiter de la plus petite et la plus intime des calanques, ainsi que de ses pins d'Alep qui poussent en équilibre sur la roche. Cette calanque offre également une petite “plage” de sable en pente douce (non surveillée).

Fichier:Calanque Port Pin.jpg

Lire la suite

Calanque de Port-Miou Bouches-du-Rhône Provence-Alpes-Côte d'Azur

La calanque de Port-Miou est la calanque la plus orientale des côtes entre Marseille et Cassis. Elle est l'unique située dans la commune de Cassis, à la sortie de la ville et elle abrite un petit port de plaisance.

Fichier:Port-miou.jpg

Histoire

Port-Miou fut longtemps une seigneurie à part entière dépendant de la Maison des Baux. Le 4 avril 1402, à Brantes, au pied du Ventoux, en présence de son épouse Alix des Baux, Odon de Villars fit donation à son neveu Philippe de Lévis des fiefs de Brantes, Plaisians et leurs dépendances, des seigneuries de Saint-Marcel, Roquefort, le Castellet, Cassis et Port-Miou, dépendantes de la baronnie d’Aubagne, ainsi que de La Fare-les-Oliviers, et Éguilles. Son neveu, en contrepartie devait lui servir de caution vis-à-vis de Raymond de Turenne dans l’observation d’un accord passé entre le vicomte, lui et son épouse Alix. En cas de non-respect de la part d’Alix et d’Odon, ces derniers devraient payer 50 000 florins à Raymond de Turenne1,2.

Ancienne carrière

Jusqu'en 1982, on exploitait encore la carrière de Port-Miou qui donnait une pierre de taille blanche et dure, la Pierre de Cassis, qui a servi à la construction par Léon Chagnaud "du tunnel du Rove", de certains quais du Canal de Suez et de plusieurs portes du "Campo Santo" de Gênes.

Cette carrière, contrairement à d'autres carrière de Cassis, n'a jamais été exploitée pour la pierre de taille, mais pour une utilisation moins noble, dans le procédé de fabrication de la soude caustique selon le brevet Solvay utilisant comme matières premières principalement le carbonate de calcium (calcaire urgonien de Port-Miou) et le chlorure de sodium (sel marin extrait de la mer aux Salins de Giraud). Les deux exploitations de Salins de Giraud et de Port-Miou étaient la propriété du groupe Solvay jusqu'en 1982.

Fichier:Calanques Port-Miou.jpg

Port de plaisance

On y accède par la route, et un parking permet aux plaisanciers de laisser leurs véhicules avant les excursions ou l'accès à leurs bateaux.

Elle ne dispose d'aucune plage, mais du fait de l'accès routier est le départ du côté de Cassis des randonnées dans le massif des calanques.

Fleuve sous-marin

On y trouve une importante exsurgence sous-marine, l'exsurgence de Port-Miou. Avec 5 à 7 m3/sec de débit, il s'agirait du fleuve le plus important qui coule en Provence entre le Rhône et le Var

Lire la suite

Le Creux de l’Oulette Saillant Puy-de-Dôme Auvergne

Des rive de l’Ance à la pittoresque cascade du Creux de l’Oulette, l’itinéraire traverse le curieux site de l’ancien volcan de Montpeloux - un des rares volcans du Forez - évidé par une carrière de basalte et rempli d’eau. Un parcours d’interprétation permet de comprendre l’histoire géologique, industrielle et culturelle de ce site exceptionnel. Une scène flottante a été aménagée en 2007 dans le cirque d’orgues basaltiques, pour accueillir un festival de plein air éclectique sur trois mois. Une scène d’exception à tous les sens du terme qui propose une fois par semaine des spectacles de théâtre, de cirque, des concerts et des stages pour des publics d’adultes et d’enfants. Une expérience inoubliable !


Accéder au point de départ : Au départ d’Ambert, prendre la direction de Saint-Anthème, puis Raffiny et Saillant (32 km). Départ dans le village de Saillant

Randonnée Le puy Lagarde

Au départ de Monceaux sur Dordogne, un petit bourg à l'architecture traditionnelle, le circuit remonte le vallon du ruisseau de Malafarge et s'élève en sous-bois sur le vaste plateau et vers la plate-forme aérienne des chansèves, offrant de très belles vues sur la vallée : depuis les gorges situées en amont d'Argentat, la Dordogne s'est bien élargie.

Monceaux sur Dordogne est un petit village, situé à 4 km au sud d’Argentat, dans la vallée de la Dordogne.
Son église de pur style roman possède un clocher mur.

09-04-11-place-monceaux.jpg

La vaste étendue de la commune favorise la multiplicité des hébergements ainsi que des loisirs.
En effet, la commune de Monceaux, avec 665 habitants, dispose d’une capacité d’accueil importante avec : six campings situés en bordure de la Dordogne, des gîtes, des meublés de tourisme, des chambres d’hôtes, deux fermes auberge, ainsi qu’un Bistrot de Pays et un bar-brasserie.

Chaque été, la commune organise tous les jeudis soir des Marchés de Pays, lors desquels des producteurs commercialisent des produits régionaux. Il est offert la possibilité de manger sur place en appréciant les groupes de musique qui se produisent à chaque marché.

marche-1.jpg

Le Puy du Tour est un oppidum gaulois qui surplombe les vallées d’Argentat et de Monceaux sur Dordogne. Un petit village gaulois vivait autrefois au sommet ainsi que sur les pentes de cette colline. De nombreux objets appartenant aux artisans, aux forgerons et aux bronziers ont été découverts par des archéologues, dès le début du XX ème siècle et sont exposés désormais à la Maison du Patrimoine, à Argentat.

2012-08-30-10-40-34-1.jpg

Les lieux dits de la « Salle » et de « Bros » offrent un splendide panorama sur la vallée de la Dordogne.
Monceaux dispose d’une multitude d’activités de loisirs et de détente : du canoë kayak, la pêche, six circuits de randonnées, … Une école de vol libre (l’ADPA), ainsi que l’Espace de loisirs aériens des Chancèves qui permet de pratiquer de l’ULM, du delta plane, du para-pente, du cerf-volant...

En VTT :

Durée 2 h 15

Dénivelée : 350 m

Niveau : assez difficile

Difficultés : montée assez difficile sur 2 km et sur 100 m avant bros - Descente assez difficile sur 500 m et avant la Salle. Plusieurs circuits balisés par la commune.

Enchaînement : avec la PR7

A pied :

3 h 00

10 km

180 m - 461 m

Place de l'église à Monceau sur Dordogne. Suivre la route goudronnée en direction du Chassang. Quitter la route. Prendre le chemin de droite qui longe le ruisseau de Malafarge puis monte en sous-bois sur le plateau. Au croisement de chemins, à gauche. Vue sur la vallée de la Dorrdogne. Aller en face au carrefour. A l'intersecction suivante, suivre la direction de Bros sur 20 m. Quitter la route pour suivre un chemin à gauche. Prendre à droite aux intersections suivantes. Piste d'envol d'ailes delta. Panorama sur la vallée de la Dordogne (Basteyroux, L'Hôspitall, Vergnolles, Le Bastier) et le puy du Tour. Suivre le chemin descendant à la Salle (vue sur la vallée) et rejoint le point de départ.

2012-08-30-10-33-05.jpg

Les cascades de Murel

(A 15 km, au nord-ouest d'Argentat-sur-Dordogne). Elles sont formées par 3 chutes d'eau successives dans les gorges escarpées et boisées de la Franche-Valeine qui s'engouffrent dans un dédale de rochers avant de retrouver calme et sérénité pour rejoindre la Dordogne. Un sentier de randonnée (balisage jaune) spécialement aménagé au départ d'Albussac (n° 14) pour les plus sportifs et au départ de Forgès (n° 7) pour les familles permet de découvrir la biodiversité de ce lieu. Cascades accessibles en voiture depuis le bourg de Forgès.

Au sud de la Corrèze, près d’Argentat, la commune d’Albussac est traversée par la Franche-Valeine, ruisseau affluent de la Souvigne, et sous-affluent de la Dordogne. C’est au sein des gorges abruptes que plonge le cours d’eau, formant de superbes chutes, et donnant naissance au site des cascades de Murel.

Les chutes

Entourée de paysages boisés et de prairies, la Franche-Valeine est d’abord paisible, avant de s’engouffrer dans une faille, pour un plongeon de vingt-cinq mètres, formant ainsi la première chute, la cascade de la Prade. Puis, trois chutes s’ensuivent, appelées la Grande cascade, d’une hauteur de treize mètres, puis les deux Petites cascades, plongeant d’un mètre cinquante puis de plus de quatre mètres. Après avoir retrouvé son calme, le ruisseau rejoint paisiblement le Souvigne.

Découverte du site

Un sentier de randonnée de cinq kilomètres est aménagé, balisé d’une couleur jaune, pour partir à la découverte des cascades de Murel, mais aussi des autres petits trésors dont regorge le site pittoresque. Parmi eux, le Rocher de la sainte, ancien lieu de dévotion, présente une statue de la vierge appelée également Notre Dame des Miracles. Les secrets de son origine sont encore méconnus, mais des pèlerinages y sont encore organisés chaque année. Non loin de là, de nouvelles petites cascades naissent sur le ruisseau des Rochettes. Pour les plus téméraires, le départ s’établit à Albussac, mais les moins sportifs peuvent débuter la promenade à Forgès.

Sur la commune, le petit bourg abrite l’église Saint-Martin, flanquée d’un clocher roman daté du XIème siècle. Il est dit que sa cloche, datée de 1675, aurait été plongée dans l’eau des cascades par le Diable. Enfin, la Roche de Vic, pointe rocheuse culminant à une altitude de 636 mètres, offre un point de vue superbe sur le bas pays corrézien. Par beau temps, il est possible d’apercevoir les six départements limitrophes et pour aider à les repérer, une table d’orientation est aménagée.

2012-08-31-11-25-24.jpg

Circuit impraticable et dangereux à VTT. Passages difficiles et dangeureux le long des cascades : attention aux enfants.

Plusieurs départs sont possibles pour se rendre aux cascades de Murel, dans les gorges escarpées et boisées de la Franche Valeine : depuis Albussac ou la Maison-Rouge (parking), ou bien par Forgès. un autre parking permet un accès direct aux cascades.

Départ d'Albussac : 2 h 30 ; 5 km ; dénivellé : 260 m/410 m

Place de l'église à Albussac. Suivre la direction "Saint-Chamant-Argentat"  la patte-d'oie, prendre la direction "a Maison-Rouge", Au parking, passer devant la menuiserie, vue sur Saint-Bonnet-Elvert et  sur les monts du Cantal. Hors circuit à droite (1.5 km AR) vers le rocher de la Saint. Au parking, emprunter le sentier empierré qui monte aux cascades. A la grande Cascade, s'engager sur un sentier montant à droite vers le haut de la cascade. Longer la Franche Valeine ; Au croisement, suivre le chemin de gauche. il descend à la Franche Valeine : franchir la passerelle puiis remonter le ruisseau jusqu'à la cascade de la Prade. Suivre le sentier qui revient à Albussac

Départ Forgès : 1 h 45 ; 7 km ; dénivellé : 230 m/298 m

Place de l'église à Forgès. Traverser la N120. Emprunter la ruelle  en face puis la route à gauche Après 300 m, suivre un chemin empierré à droite. Il contourne le stade. Franchir la passerelle sur la Souvigne. Prendre la route à gauche. Après 200 m, emprunter à gauche le chemin de terre qui descend et longe la Souvigne Tourner à droite sur la route. Vue sur la vallée de la Souvigne. A Grand-Champ, bifurquer à gauche à la pate-d'oie, puiis longer la Franche Valeine. Avant le moulin, monter parr le sentier à droite à travers bois. Traverser deux fois la Franche Valeine. Au parking, suivre le balisage sur 100 m, jusqu'aux cascades, puis revenir par l'itinéraire aller.

2012-08-31-12-53-16.jpg