<script type="text/javascript" src="http://tracking.publicidees.com/showbanner.php?partid=51537&progid=774&promoid=114379"></script>

Dinard, Ile et Vilaine, Bretagne

Dinard est une commune française, située dans le département d'Ille-et-Vilaine et la région Bretagne. Elle est une station balnéaire réputée, notamment auprès des Britanniques et des Américains et organise chaque année un festival du film britannique.

Les habitants sont les Dinardais et Dinardaises. Ils étaient 11 033 en 20081, ce qui fait de Dinard la septième commune la plus peuplée d'Ille-et-Vilaine

Fichier:Dinard-Villas vues de la plage-2007-08-08.jpg

Localisation

La station balnéaire de Dinard est située sur la Côte d'Émeraude, à proximité de la limite avec les Côtes-d'Armor et de la ville de Saint-Malo (où la Rance fait la séparation). C'est l'usine marémotrice de la Rance, située sur la commune de La Richardais, prouesse technologique des années 1960 et haut lieu touristique, qui relie Dinard et Saint-Malo.

Dinard est le centre de la quatrième agglomération du département, qui regroupe 21 401 habitants en 1999 avec Pleurtuit, Saint-Lunaire, La Richardais, Saint-Briac-sur-Mer et 25 006 habitants avec la partie des Côtes-d'Armor (Lancieux et Ploubalay).

Non loin se trouvent les îles Anglo-Normandes accessibles à une heure de navire à grande vitesse à partir de Saint-Malo ou 15 minutes d'avion à partir de l'aéroport de Dinard Pleurtuit Saint-Malo.

Les quatre principales plages de la ville sont les plages du Prieuré, de l'Écluse, de Saint-Énogat et du Port-Blanc. Il existe d'autres plages, non surveillées et de moindre taille, accessibles par le chemin côtier qui relie le Prieuré au Port-Blanc (plages de la Malouine, de port-Riou, de Notre-Dame-du-Roc).

Fichier:Dinard Harbour fort.jpg

Histoire

Dans l’ancienne subdivision de l'évêché de Saint-Malo avant la création des départements, la ville faisait partie du pays de Poudouvre. Lors de la création des départements la ville de Saint-Malo qui souhaitait un département autour d'elle n'obtint pas gain de cause, en compensation alors que l'embouchure de la Rance sépare le tracé des départements d'Ille-et-Vilaine et des Côtes-d'Armor (Côtes-du-Nord à l'époque), une enclave de la rive ouest comprenant Dinard et les communes avoisinantes (Pleurtuit, La Richardais, Saint-Lunaire et Saint-Briac-sur-Mer) a été rattachée à l'Ille-et-Vilaine.

La commune comportait deux villages à la Révolution française : Saint-Énogat, qui était le chef-lieu de la commune et Dinard, simple village de pêcheurs. À cette époque, La population de la commune est favorable aux changements apportés par la Révolution française, surtout après la fin de la Terreur. La principale fête révolutionnaire est celle célébrant l’anniversaire de l’exécution de Louis XVI, accompagnée d’un serment de haine à la royauté et à l’anarchie, fêtée à partir de 17953.

Originellement, Dinard faisait partie de la paroisse de Saint-Énogat. Puis, à la fin du XIXe siècle, les Britanniques commencèrent à y venir en villégiature et y firent bâtir de somptueuses villas sur la côte. Dinard se développa alors jusqu'au début des années 1930 avec la construction du Yacht Club et de la promenade au clair de lune. Puis Dinard connait une désaffection lorsque la haute société partit plutôt sur la Côte d'Azur. Aujourd'hui, Dinard est, sans nul doute, la station balnéaire la plus british de France avec 407 villas protégées.

En effet, le nom officiel de la commune fut Saint-Énogat jusqu'en 1879, quand le nom a été modifié en Dinard-Saint-Énogat. En 1921, le nom de la commune fut de nouveau modifié, il prend alors son nom actuel de Dinard.

Dinard est également réputé pour son festival du film britannique que l'agglomération organise depuis 1990. C'est dans ce contexte qu'est érigé une statue en hommage à Alfred Hitchcock et son film Les Oiseaux sur le front de mer.

Monuments historiques

La commune abrite 5 monuments historiques et 146 bâtiments inventoriés12 :

  • Les enfeux des chevaliers Olivier et Geoffroy de Montfort datant du XIVe siècle ; ils sont situés dans les ruines de la chapelle de l’ancien prieuré qui se trouve à proximité de la plage du Prieuré. Ils ont été inscrits par arrêté du 4 décembre 194213.
  • La maison dite du Prince Noir, édifiée également au XIVe siècle, inscrite par arrêté du 15 décembre 192614.
  • Le manoir de la Baronnais, de style Renaissance bretonne avec ses jardins à la française, a été édifié en 1647. Il est inscrit par arrêté du 28 juin 197215.
  • Le fort de l’île Harbour, ancienne redoute fortifiée par Siméon Garangeau en 1689, classé par arrêté du 4 juin 195216.
  • Le tennis-club, l’un des premiers construits en France (en 1879), inscrit par arrêté du 18 avril 1994. Cette inscription a été annulée par un jugement du tribunal administratif de Rennes, le 26 janvier 1995

Fichier:Dinard Manoir Vicomté.jpg

Pascal PETITPAS sur Google+

oenologie tourisme Vacances écotourisme gastronomie séjours sortirs loisirs rencontre visite histoires Bretagne Ile et Vilaine Dinard

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau