<script type="text/javascript" src="http://tracking.publicidees.com/showbanner.php?partid=51537&progid=774&promoid=114379"></script>

Tourisme en Sud-Charente

La Charente n’est certes pas un département très touristique. Et la partie sud, prise en sandwich entre le tourisme vert de la Dordogne et le tourisme bleu de la Charente-Maritime, peine à fixer des amateurs, malgré la présence des Anglais.

Au cours de l’été dernier, la fréquentation des différentes antennes touristiques du Sud-Charente a enregistré une légère baisse avec 21.780 visiteurs accueillis dans les sept antennes entre mai et septembre, contre 22.278 en 2012.

À noter une augmentation en août qui a compensé une légère baisse en juillet, sans doute à cause de la météo.

Dans ces données, Aubeterre se hisse en tête du tableau d’honneur avec une progression de 13%, et un pic de 48,3% en avril et en mai. C’est l’effet de l’émission "Des racines

et des ailes" conjugué aux week-ends prolongés de mai

qui ont pu favoriser cette fréquentation.

Dans ce classement, le bonnet d’âne revient à Barbezieux avec une chute de 30% (2.838 visiteurs seulement contre 4.779 l’année précédente). Pour l’office de pôle du Sud-Charente, c’est un retour à la normale. "L’augmentation de 2012 nous semblait anormalement haute. La fréquentation de 2013 est en fait conforme aux années précédentes", reconnaît Sophie Grison, la coordonnatrice du pôle tourisme.

Suzette Jardry, la référente locale pour l’antenne de Barbezieux, est beaucoup plus circonspecte.

"En 2012, on avait fait beaucoup de boulot. Il y avait une équipe dynamique. En 2013, ce n’était pas le cas, regrette-t-elle.

Et puis j’ai l’impression qu’aussi bien les élus que les commerçants s’en fichent un peu", ajoute-t-elle.

Guère plus brillante, l’antenne de Brossac n’a reçu que 193 visiteurs (54 de moins). Précisons qu’il s’agit bien

des antennes, et non pas du nombre de touristes,

puisque le domaine de l’Étang Vallier accueille

chaque année plusieurs milliers d’estivants.

Dans les autres secteurs du Sud-Charente, Chalais s’en tire plutôt bien, notamment grâce à la visite du château,

avec 3.033 visiteurs et une bonne fréquentation

en août, contrairement à juillet. Baignes et Blanzac ont augmenté leur compteur, parce que les antennes installées dans les mairies bénéficient d’horaires élargis. Malgré tout, il reste beaucoup à faire. "Nous avons une mission d’accueil, d’information et de promotion. Pourquoi ne pas ajouter une mission de développement", estime Charles Audouin,

le président de l’office de pôle.

source : http://www.charentelibre.fr/2013/11/06/tourisme-en-sud-charente-doit-mieux-faire,1863851.php

Pascal PETITPAS sur Google+

tourisme Vacances séjours visite écotourisme sortirs loisirs Charente

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau