Actualité touristique

Les dernières actualités touristiques politiques, monde, société, sports, écologie... informez-nous !

Des vacances 2014 inoubliables !

Mirmande DrômePays très touristique, la France fait sans doute partie des destinations préférées des étrangers mais aussi des Français. Pour réussir vos vacances en France, nous vous proposons un large choix de séjour en tout inclus ouvert à tous : célibataire, sénior, monoparentale, famille pour découvrir nos régions.

Découvrez toutes les merveilles de nos régions en France dans nos formules classiques ou co-vacanciers : patrimoine naturel, historique, architectural et culturel, sites touristiques incontournables, villes d'art et d'histoire, villages pittoresques, villages classés "Plus beaux villages de France", stations balnéaires, thermales et de ski, lieux insolites, traditions, artisanat et gastronomie, événements et festivités ou encore loisirs pour toute la famille.

Partez découvrir les trésors de nos régions en France avec séjour-touristique.com, nous vous proposons des séjours en hôtels, chambres d'hôtes, locations de vacances, campings en formules tout inclus.

La convivialité est notre atout, des contacts faciles, des vrais moments partagés... pour des vacances à la couleur de vos envies ouvert à tous solos, célibataires, monoparentales, famille. Des petites ou grandes tablées pour les repas. Un programme d'activités avec la liberté d'y participer ! L'esprit sortir loisirs c'est... se divertir, se retrouver, se ressourcer, découvrir.

Découvrez tous nos thème de séjours en tout inclus : Partir en vacances en toute convivialité

Les 5 personnes que tu croiseras en vacances 2014 !

Plus que 5 mois à attendre et c'est les grandes vacances !

Que vous soyez à la montagne, à la plage ou à Paris plage, vous ferez des rencontres spéciales. 

Les vacances vont arriver vite, et tu dois déjà être en train de les organiser. Tu sais maintenant que tu es ready pour faire un spring break avec tes amis. En effet, tu retrouves chez toi les 10 signes qui prouvent que tu es prêt pour un spring Break. Il ne te reste plus qu'à choisir les amis avec qui partir. Ce que tu ne sais pas, c'est que là-bas tu découvriras d'autres personnes qui deviendrons tes amis (ou pas). Séjour-touristique.com te font découvrir sur qui tu tomberas lors de tes prochaines vacances.

séjour célibataires à Groix1. Le mec mystérieux

Ce mec sera partout, et toujours seul. Il sympathisera avec tout le monde mais personne ne saura qui est ce mec bizarre en bermuda sandales. Attention, ce genre de garçon a tendance à piquer les amis des autres, et à les entraîner dans des plans très très chelous.

2. Le fêtard

C'est celui qu'on n'arrête pas. Toujours une bière à la main, il est partant pour toutes les aventures. Il veut faire la fête 24 h sur 24 et t’entraîner dans son tourbillon de débauche. La petite voix dans ta tête qui te dit de faire des conneries, n'est pas une voix dans ta tête. C'est lui, derrière toi, qui te souffles d'aller baisser la jupe de la blonde d'en face. Avec lui, attends-toi à passer par la case prison, avant d'arriver à la case vomi, pour finir par la case trou de mémoire.

3. Le citadin

Alors que vous êtes 1 000 étudiants à avoir débarqué tel un troupeau de moutons, dans le but de boire toute la bière de la ville. Le citadin lui est né ici, et connait la ville comme sa poche. Il vous prend sous son aile, vous fait découvrir les endroits secrets, et partage avec vous des substances étranges. Il est un peu plus vieux que vous, et toutes les filles sont folles de lui.

4. Le papi

Il vient d'avoir 57 ans et a toujours toutes ses dents (en fait c'est un dentier, mais évitez de parler de ça avec lui, c'est tabou). C'est celui qui est le moins habillé, celui qui danse le plus, celui qui passe le plus de temps à l'hosto. Il ne veut pas s'arrêter alors que son corps criz souffrance. Il est tout de même super sympa et peut vous faire entrer partout.

5. L'égaré

Vous ne savez pas ce qu'il fait là. Il passe son temps couché sur un transat, un livre à la main. Il n'aime pas danser, ni s'amuser, et encore moins boire. Il se couche à 22 h, et se réveille à 8 h. Mais méfies-toi de l'eau qui dort ! À la fin du séjour, alors que tes potes et toi êtes tous K.O et malades. Lui est au top de sa forme, et en profite pour pécho toutes les filles.

source : http://www.meltycampus.fr

Partir en vacances avec ses amis

Bientôt les vacances ou le congé annuel, coïncidence ! Pour vos amis aussi, vous décidez d’organiser un plan commun,

bonne ou mauvaise idée?

Scoot explorateurVos meilleurs amis, qui ne vous exaspèrent généralement que quand ils sont loin de vous, sont d’accord pour que vous alliez ensemble vers une destination de rêve.

Vous appréhendez un petit peu : le voyage, la cohabitation, le partage des tâches de la maison de location, les sautes d’humeur de certains ou certaines, l’humour d’autres, mais vous vous dites que c’est une expérience à tenter, au moins une fois, pour tester vos limites et savoir si vous êtes faite pour ça ou pas.

Vous vous organisez à l’avance quant au : trajet, budget imparti pour chaque activité, timing dans chaque ville, au conducteur à l’aller et au retour, aux auberges où vous vous reposerez, rien n’est laissé au hasard pour éviter un éventuel clash.

Vous vérifiez que tout le monde est en règle, prêt pour l’aventure, n’a pas oublié son écran total, ou n’est allergique ni à l’eau de mer, ni à l’air de la montagne, ça serait fâcheux.

Tout le monde est donc prêt à faire des efforts, vous êtes soulagée, survivre en société même avec ses amis, nécessite des compromis, au pire faites-vous le replay des chtis à Hollywood ou autre destination pour voir comment ça peut dégénérer, le résultat peut être spectaculaire.

En conclusion, si vous vous sentez de cohabiter avec vos amis, sans que ce soit une destination finale pour l’un d’entre eux, pourquoi pas, l’expérience ne pourra être que pleine de délires… ou de leçons.

Communes fleuries, un label création d'emploi

Grâce au label « Ville fleurie », les municipalités engagent un développement économique. Aménagements urbains, tourisme et création d’emplois à la clé.

fête des citronsQuarante-cinq agglomérations des Alpes-Maritimes peuvent se vanter d’avoir obtenu au moins une fleur au concours départemental des villes et villages fleuris organisé par le Comité Régional du Tourisme Côte d’Azur. Au verso des fameux panneaux jaune et rouge « Ville fleurie » se cachent des enjeux touristiques, économiques et écologiques. Si tout porte à croire qu’il suffit d’avoir des jardinières fleuries suspendues aux balcons et des ronds-points couverts de végétation pour être estampillé « Ville fleurie », c’est une idée reçue. Pour être auréolées de ce prix, les communes participantes doivent répondre à plusieurs critères : patrimoine paysager et végétal ; animation et valorisation touristique ; cadre de vie. En d’autres termes : la gestion de l’eau, la gestion raisonnée des produits chimiques, la propreté, le tri des déchets, le patrimoine bâti, le mobilier urbain, l’affichage, les réseaux ou l’accueil touristique. Tout un dispositif économique qui, au final, rend service aux résidents et aux caisses de la ville. En effet, de ce simple panneau découlent des offres de marchés publics (fournitures, travaux, maintenance), des emplois dans le milieu de l’horticulture et tous les secteurs du tourisme (restauration, tour-opérateur, hôtellerie, transports).

DES ESPACES VERTS AUX AMÉNAGEMENTS URBAINS

«  Je suis convaincu que ce label a un impact sur le tourisme, sinon, je n’aurais pas été au devant de la scène », confie Robert Giancecchi, adjoint au maire et responsable des espaces verts de Saint-Jean-Cap-Ferrat. « J’ai insisté pour que notre commune participe à la compétition. Au début, tout le monde hésitait face aux conditions requises. Mais sans exigences, on ne peut pas avancer. » Et pour cause, lors de leur inscription, les villes s’engagent à maintenir les conditions du label et, pour ce faire, bénéficient des conseils du jury, composé essentiellement de professionnels des aménagements urbains, de responsables d’espaces verts et de techniciens. « Ville fleurie » n’est donc pas une simple distinction. Et si Robert Giancecchi est convaincu des retombées économiques de ce concours, ce n’est pas pour rien, « il sait de quoi il parle ». En charge des espaces verts de Beaulieu-sur-Mer (deux fleurs) pendant plus de quarante ans, il assure qu’il s’agit « d’une vitrine et d’un tremplin vers un développement urbain. » De quoi présager une floraison d’aménagements pour les communes en lice dans la sélection régionale. Parmi les dix dernières communes récompensées, trois ont été retenues pour participer à la compétition régionale 2014 : La-Croix-sur-Roudoule, Gilette et Saint-Jean-Cap-Ferrat. Elles peuvent désormais espérer obtenir leur deuxième ou troisième macaron dès l’année prochaine et participer au concours national. Celui-ci permettrait de cueillir une quatrième fleur, voire, une « fleur d’or » comme l’avait fait Menton en 2009, ce qui a permis à la commune de profiter d’une couverture médiatique considérable et d’attirer les touristes.

UN SUCCÈS GRANDISSANT

Si plus de 12 000 villes et villages français participent aujourd’hui au concours de l’association loi 1901, c’est pour décrocher le sésame. D’après une étude TNS Soffres parue le 23 novembre 2012, 79 % des habitants des communes sans label seraient favorables à son obtention. Selon une autre étude, réalisée cette fois par Ipsos, 71 % des sondés estiment que cette reconnaissance a un impact direct sur l’attractivité touristique et 38% sur le dynamisme économique. De quoi espérer voir bourgeonner d’autres villes fleuries.

La cité de la préhistoire ouvre ses portes à l'Aven d'Orgnac

l'aven d'OrgnacL'Ardèche est en passe de devenir un pôle de culture préhistorique avec l'ouverture samedi 1er février  de la Cité de la Préhistoire à L'Aven d'Orgnac et la construction en cours de l'espace de restitution de la Caverne du Pont d'arc (ex-grotte "Chauvet") à Vallon Pont d'Arc. La cité de la préhistoire nous parle des origines de l'humanité sur 1400 M2 dans une approche qui se veut la plus abordable possible. Patricia Guillermin, la responsable du site , explique qu'une trentaine de chercheurs a accompagné la création de cet espace muséographique pour vulgariser au mieux les connaissances les plus actuelles du paléolithique à l'âge du fer. Des tableaux tactiles facilitent l'approche du public.